Journée contre la Précarité Énergétique : agissons ensemble pour un avenir énergétique plus juste.

Publié le 23/11/2023 par Consoneo

Le 23 novembre 2023 marque la troisième édition française de la Journée contre la Précarité Energétique. Une nouvelle occasion d’ampleur pour sensibiliser le public au problème sur le fléau que constitue la précarité énergétique.

Définie comme l'incapacité d'un ménage à disposer de la quantité d'énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires, la précarité énergétique est un défi mondial persistant . Dans de nombreuses régions du monde, elle affecte particulièrement les populations vulnérables, notamment les personnes âgées, les familles à faible revenu et les communautés rurales isolées. Cette journée répond à trois objectifs :

  • Interpeller, rendre visible ce phénomène auprès des décideurs nationaux et du grand public.
  • Valoriser les initiatives publiques et associatives de lutte et de prévention territoriale.
  • Fédérer les acteurs de la précarité énergétique autour d’un événement national, officiel et récurrent.

Comprendre la précarité énergétique

La précarité énergétique se manifeste lorsque les ménages luttent pour satisfaire leurs besoins énergétiques essentiels, tels que le chauffage, l'éclairage, la cuisson et la réfrigération. Cela résulte généralement d'un accès limité ou insuffisant à l'énergie, en raison de facteurs financiers ou structurels. En effet, la précarité énergétique ne se limite pas à l'incapacité de payer ses factures d'électricité ou de gaz. Elle englobe également la qualité des logements dont la performance énergétique et climatique, ainsi que les vulnérabilités liées à la santé. 

Les défis inhérents à l'instauration d'une politique globale de lutte contre la précarité énergétique sont multiples. Ils revêtent des aspects énergétiques, environnementaux, sociaux et économiques. 

Sur le plan économique, la diminution des charges énergétiques associées aux logements contribue à alléger les dépenses énergétiques des ménages les plus modestes. 

Le volet énergétique et environnemental implique l'amélioration de l'état du bâti, l'optimisation de sa performance, tout en réduisant les niveaux de consommation d'énergie domestique. Le déploiement de politiques publiques de lutte contre la précarité énergétique permet de réduire les dépenses liées à l'énergie pour les ménages modestes notamment à travers les aides aux travaux de rénovation d’amélioration de l’habitat. Ainsi les ménages bénéficient d’une amélioration du confort au sein des logements et d’une meilleure prise en compte des aspects sanitaires quand ces publics ont une probabilité 16% plus élevée que les autres ménages de développer une maladie de longue durée.

Les causes de la précarité énergétique

La précarité énergétique est le résultat de divers facteurs interconnectés. 

Les coûts croissants de l'énergie, la vétusté des logements, les difficultés financières de certains ménages (faibles revenus, difficultés professionnelles, perte d’emploi) sont autant de causes de ce phénomène.   

A cela s’ajoutent les variations climatiques, telles que les vagues de chaleur et les hivers rigoureux, qui obligent les ménages à faire face à des coûts énergétiques imprévus pour maintenir des conditions de vie décentes ce qui accentue encore plus cette précarité.

Les conséquences de la précarité énergétique

La précarité énergétique a un impact profond sur la santé physique et mentale des individus et des familles qui en souffrent. Les maisons mal chauffées sont des foyers de maladies respiratoires, de stress et d'isolement social.  

Quels leviers pour lutter contre la précarité énergétique ?

  1. Renforcer l'efficacité énergétique des logements : accélérer les travaux de rénovation énergétique des logements à travers la mobilisation des différentes aides pour les financer (CEE, MaPrimeRénov’, aides locales) et renforcer les exigences de performances des logements.
  2.  Éduquer et sensibiliser : améliorer l’information des citoyens sur l'importance de la gestion de l'énergie notamment grâce à des campagnes de communication massives et à des plateformes digitales qui permettent de donner accès à des solutions utiles et innovantes et par le biais d’actions locales.
  3. Créer des mécanismes de soutien financier : aider les ménages à financer leurs factures d’énergie grâce aux chèques énergie.

Chez Consoneo, la participation à la lutte contre le fléau de la précarité énergétique est notre quotidien.
Depuis plus de 10 ans, notre cleantech innovante conseille et accompagne tous les acteurs de la chaine de valeur de la sobriété énergétique et environnementale (énergie, eau, déchets) pour développer leurs activités, financer et déployer leurs projets de décarbonation auprès des particuliers et des professionnels.

Grâce à nos plateformes digitales en mode Saas, nos algorithmes basés sur l’Intelligence Artificielle et l’expertise de nos collaborateurs, nous créons un écosystème collaboratif permettant à tous d’œuvrer à l'amélioration de l'efficacité énergétique des logements et au déploiement de sources d'énergie renouvelable abordables qui concourent dans le secteur résidentiel à la réduction de la précarité énergétique.

[1] ADEME - La précarité énergétique suivie par l’ONPE au sein de l’ADEME - 03/07/2023

[2] France Stratégie - L’évaluation socioéconomique des effets de santé des projets d’investissement public – 09/03/2022

[3] ONPE - Parcours et pratiques des ménages en précarité énergétique, 2018
 

Abonnez-vous à la neoletter et suivez l’ensemble de nos actualités